Data Error LouisianaLocal Weather Alerts
There was an error retrieving the National Weather Service alert data.
En Français

Le maréchal de Lafayette a été reconnu coupable d’un chef de parjure et de trois chefs de malversation.

Le maréchal de Lafayette, Brian Pope, a été reconnu coupable d’un chef de parjure et de trois chefs de malversation.

Tout a commencé avec une conférence de presse qui s’est tenue au bureau du maréchal en 2015.

Là, le maréchal a déclaré à tout le monde “Ne votez pas pour Mark Garber au poste de shérif, car il va permettre à des immigrants clandestins de venir à Lafayette.

Après ça Le journal, Independent, envoya une demande d’enregistrement public pour savoir pourquoi il tenait la conférence de presse. Lorsque le maréchal ne produisit pas les documents qu’ils cherchaient, le journal intenta une action en justice.

Le journal a eu gain de cause et Pope a dû envoyer les documents.

Lorsque le maréchal a été interrogé sur les documents, il a menti sous serment en déclarant qu’il n’autorisait pas un courrier électronique massif utilisant son adresse email publique pour informer tout le monde à propos de la conférence de presse.

Le maréchal peut dire à quelqu’un de ne pas voter pour un candidat mais il ne peut pas le faire lorsqu’il est au travail.

Le maréchal n’a pas non plus été autorisé à utiliser les fonds publics pour payer des avocats lorsqu’il avait des problèmes juridiques, c’est pourquoi il a été accusé d’acte illicite dans l’exercice de ses fonctions.